En 1920, à la mort de son père, André Sornay abandonne ses études aux Beaux-Arts de Lyon pour reprendre l’entreprise familiale. Il a alors 17 ans et étudie la décoration et l’architecture. Il garde le savoir-faire des artisans employés par son père et utilise ses connaissances de dessinateur et son goût pour l’architecture. Abandonnant complètement l’ornement et la courbe, il favorise la ligne et l’équilibre des volumes. Le bois est le matériau de prédilection d’André Sornay, mais il explore constamment les possibilités nouvelles qu’offrent les matériaux et les techniques industrielles. La forme est considérée d’un point de vue architectonique, par ordonnances des tracés et le contraste couleur/matière est omniprésent. Après la Seconde Guerre Mondiale, il a su percevoir les possibilités des nouvelles méthodes industrielles, la pénurie des matériaux le pousse à chercher de nouvelles solutions. Il perfectionne la standardisation et met au point le principe du meuble entièrement démontable, un système de montage dont il dépose différents brevets entre 1953 et 1955 : la « tigette Sornay » aux écrous apparents. Chez Sornay, le détail utile compose le décor.

GALERIE AVENIR

19 rue Guénégaud

75006 Paris

Jean-Marc Mandalian :
+33 (0)6 03 06 02 97

Nathalie Dupuis :
+33 (0)6 27 22 42 76

galerieavenir@gmail.com