Vassil Ivanoff (1897-1973) est né à Tivorno (Bulgarie) en 1867. Il commnence des études artistiques et se rend en 1922 à Paris, alors considérée comme la capitale des arts. Il dessine, peint, réalise des décors de théâtre. Il exerce les métiers de peintre en bâtiment, de décorateur, d’ensemblier et de photographe d’art. Pour finir, c’est le métier de potier qu’il exerce passionément jusqu’à la fin de sa vie à La Borne.

Dans quelles circonstances découvre-t-il l’argil, le grès cérame ? Il achète en 1945, chez un bouquiniste à Paris, l’ouvrage du céramiste anglais William Lee, L’Art de la poterie par un potier, Japon-France (1913). Après avoir retracé l’histoire de la poterie au Japon, Lee consacre de nombreuses pages précises sur la Puisaye et sur Carriès. C’est dans son sillage qu’Ivanoff se rend en Puisaye, à Saint-Amand, puis à La Borne en 1946, à 49 ans. Les années qui suivirent sa venue dans le fameux village de potiers, dont il est l’un des pioniers, connurent une ré-évaluation de l’art de la céramique en s’éloignant des modèles traditionnels. Ivanoff, avec un état d’esprit très proche de celui des Dada, brisa les canons de la tradition et se mit à travailler l’argil à la façon des peintres et des sculpteurs. On appersoit très rapidement chez lui le refu d’enfermer l’art de la céramique dans l’artisanat ou les arts mineurs. Son œuvre est foisonante, inspirée, unique. Force, énergie et liberté s’y lisent. Il a regardé la création de son temps sans plagiats ni interdits. On peut y constater les influences de Lipchitz, Zadkine, Brancusi, Picasso et Gauguin. Ses références sont les arts de la Chine, de l’Amérique pré-colombienne et de l’Afrique primitive. 

GALERIE AVENIR

19 rue Guénégaud

75006 Paris

Jean-Marc Mandalian :
+33 (0)6 03 06 02 97

Nathalie Dupuis :
+33 (0)6 27 22 42 76

galerieavenir@gmail.com