André-Aleth MASSON (1919-2009) est né à Saint-Malo. Il étudie aux Beaux-Arts de Rennes en 1938, aux Beaux-Arts de Paris après la Guerre, puis à l’école de Fontcarrade où il apprend la céramique. De retour à Paris en 1949, il achète son premier four. Ses pièces sont montrées pour la première fois dès 1950, au Salon des Indépendants. Il se fait ensuite connaitre lors d’une exposition personnelle à la galerie MAI, en 1952. Il est présent au Salon des Artistes Décorateurs entre 1954 et 1980. En 1953, il rencontre André Borderie, dont il devient ami proche et avec lequel il travaillera régulièrement toute sa vie. Alors que ses premières productions conservaient un aspect utilitaire, les formes se libèrent et la céramique d’André Masson devient de plus en plus sculpturale, architecturale et volumineuses. Les couleurs quant à elles sont explosives. L’artiste intègre le mouvement du Mur Vivant en 1968, mouvement qui valorise la recherche architecturale, à travers une revue et des expositions. La maquette présentée ici est réalisée à Saint-Malo, où il retourne dans les années 70. C’est là qu’avec des chutes de terre, il met en forme des constructions, souvent abstraites. Cette maquette d’une architecture imaginaire est la seule connue à ce jour d’André Aleth-Masson.

GALERIE AVENIR

19 rue Guénégaud

75006 Paris

Jean-Marc Mandalian :
+33 (0)6 03 06 02 97

Nathalie Dupuis :
+33 (0)6 27 22 42 76

galerieavenir@gmail.com